août 14, 2020

FAIRE SON GEL ANTIBACTÉRIEN

A noter qu’il faut privilégier le lavage de mains au savon et à l’eau et ne laisser l’utilisation du gel que quand ceux-ci ne sont pas disponibles.


Les gels hydroalcooliques sont en rupture de stock dans de nombreuses pharmacies et plusieurs commerces de détail. Voici comment fabriquer cette solution antibactérienne soi-même alors que la province se rapproche du stade 1 de l’épidémie de coronavirus.

LA RECETTE DE L’OMS

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié un «Guide de Production locale des solutions hydroalcooliques».

Pour 1 litre de gel, mélangez 833,3 ml d’éthanol 96 %, 41,7 ml de peroxyde d’hydrogène, communément appelé eau oxygénée, disponible en pharmacie, et 14,5 ml de glycérol 98 %, ou glycérine, également en vente à la pharmacie.

Enfin, ajoutez à la préparation de l’eau bouillie refroidie jusqu’au repère gradué indiquant 1 litre.

Mélangez bien le tout puis versez la solution rapidement dans les flacons de distribution (100 ml ou 500 ml). Il est nécessaire de placer les flacons remplis en quarantaine pendant au moins 72 heures. C’est le délai permettant la destruction des spores bactériennes potentiellement présentes dans l’alcool ou dans les flacons.

La solution se conserve 3 mois maximum.

Une autre recette

Vous aurez besoin de :

  • 1/3 de tasse (75 ml) de glycérine végétale
  • 1/2 de tasse (125 ml) d’alcool à friction (Isopropanol) 99 %
  • Quelques gouttes d’huiles essentielles à la lavande
  • Une petite bouteille

Source : Un truc maison pour faire son propre gel antibactérien (style Purell)

Le Centre de contrôle des maladies recommande de se laver les mains à l’eau et au savon dans la mesure du possible car le lavage des mains réduit les quantités de tous types de germes et de produits chimiques sur les mains. Mais si le savon et l’eau ne sont pas disponibles, l’utilisation d’un désinfectant pour les mains avec au moins 60% d’alcool peut vous aider à éviter de tomber malade et de propager des germes aux autres. Les directives pour un lavage des mains efficace et l’utilisation d’un désinfectant pour les mains en milieu communautaire ont été élaborées sur la base des données d’un certain nombre d’études.

Les désinfectants à base d’alcool peuvent rapidement réduire le nombre de microbes sur les mains dans certaines situations, mais les désinfectants n’éliminent pas tous les types de germes.
Pourquoi? Le savon et l’eau sont plus efficaces que les désinfectants pour les mains pour éliminer certains types de germes, comme Cryptosporidium, norovirus et Clostridium difficile1-5. Bien que les désinfectants pour les mains à base d’alcool puissent inactiver de nombreux types de microbes de manière très efficace lorsqu’ils sont utilisés correctement 1 à 15, les gens peuvent ne pas utiliser un volume suffisamment important de désinfectants ou peuvent les essuyer avant qu’il n’ait séché.

Les désinfectants pour les mains peuvent ne pas être aussi efficaces lorsque les mains sont visiblement sales ou graisseuses.
Pourquoi? De nombreuses études montrent que les désinfectants pour les mains fonctionnent bien dans les milieux cliniques comme les hôpitaux, où les mains entrent en contact avec des germes mais ne sont généralement pas très sales ou graisseuses 16. Certaines données montrent également que les désinfectants pour les mains peuvent bien fonctionner contre certains types de germes sur des mains légèrement sales. Cependant, les mains peuvent devenir très grasses ou souillées dans les milieux publics, comme après que les gens manipulent de la nourriture, font du sport, travaillent dans le jardin, ou vont camper ou pêcher. Lorsque les mains sont très sales ou graisseuses, les désinfectants pour les mains peuvent ne pas bien fonctionner. Le lavage des mains avec du savon et de l’eau est recommandé dans de telles circonstances.

Les désinfectants pour les mains peuvent ne pas éliminer les produits chimiques nocifs, comme les pesticides et les métaux lourds, des mains.
Pourquoi? Bien que peu d’études aient été menées, les désinfectants pour les mains ne peuvent probablement pas éliminer ou inactiver de nombreux types de produits chimiques nocifs. Dans une étude, les personnes qui ont déclaré utiliser un désinfectant pour les mains pour se laver les mains avaient des niveaux accrus de pesticides dans leur corps . Si les mains ont touché des produits chimiques nocifs, se laver soigneusement avec du savon et de l’eau (ou selon les directives d’un centre antipoison).

Si le savon et l’eau ne sont pas disponibles, utilisez un désinfectant pour les mains à base d’alcool qui contient au moins 60% d’alcool.
Pourquoi? De nombreuses études ont montré que les désinfectants dont la concentration en alcool se situe entre 60 et 95% sont plus efficaces pour tuer les germes que ceux dont la concentration en alcool est plus faible ou les désinfectants pour les mains sans alcool .

Les désinfectants pour les mains sans 60 à 95% d’alcool

1) peuvent ne pas fonctionner aussi bien pour de nombreux types de germes;

et 2) simplement réduire la croissance des germes plutôt que de les tuer purement et simplement.

Lorsque vous utilisez un désinfectant pour les mains, appliquez le produit sur la paume d’une main (lisez l’étiquette pour connaître la quantité appropriée) et frottez le produit sur toute la surface de vos mains jusqu’à ce que vos mains soient sèches.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *